Ateliers court-métrage

Créer une oeuvre audiovisuelle en écoles élémentaires : Une richesse pédagogique

Je propose de façon attractive une trame pour fédérer différentes notions pédagogiques. La réalisation d'un film est un outil riche pour travailler sur ces notions. J'interviens sur plusieurs séquences (de 4 à 10) selon le "projet-classe". (voir le dossier pédagogique)

On y développera lors d'une prise de contact l'histoire du cinéma, permettant d’alimenter une discussion qui déterminera les axes du film à réaliser. L'occasion sera donnée de travailler sur des repères historiques, les différentes périodes de l'histoire de l'humanité, d'aborder des thèmes divers de la nature ou de la société humaine.

L'écriture :

Une fois définie la trame du film, nous travaillerons sur sa structure narrative.
De là commence le travail le plus important d'une production cinématographique : l’écriture. Il conviendra d'utiliser, notamment pour les dialogues, un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets, des sensations, des émotions. Il s'agira d'employer les notions de grammaire comme la ponctuation, les connecteurs logiques usuels (conjonctions de coordination, conjonctions de subordination, adverbes) et la conjugaison des verbes.

Le groupe classe est le plus souvent divisé en plusieurs groupes de 3 ou 4 élèves. Ils écriront des saynètes en développant leur créativité pour les lire ensuite à haute voix de façon expressive devant la classe et rendre compte ainsi de leur travail.
S'ouvre alors un débat où l'on dialogue, argumente les écrits de chacun afin de les améliorer si nécessaire en travaillant sur l'enrichissement du vocabulaire, les synonymes où chacun fera valoir son point de vue afin d'obtenir un consensus.

L'outil numérique et la prise de vue :

Le travail d'écriture achevé, nous tournerons les images. Je travaille essentiellement à partir de photos, technique plus adaptée en élémentaire (histoire type roman photo avec insertion de bandes de texte à lire, le tout sur une musique en adéquation avec l'histoire choisie). L’intérêt est que les élèves puissent acquérir leurs premières notions de cadrage (plan & arrière-plan, contre-plongée, faux-jour, portrait, zoom......) et voir l'envers du décor.

L'expression corporelle :

En parallèle, les élèves acteurs apprendront à trouver en une photo l'expression juste du visage ou du corps, à éviter de faire croiser le regard avec la caméra et à ne pas lui tourner le dos.

L'outil numérique et le montage vidéo :

Les photos ainsi collectées seront traitées via un logiciel de montage vidéo. Étape plus technique mais néanmoins possible, nous aborderons les principes de base du montage, sa mécanique, son intérêt ( rythme, synchronicité).

L'évaluation :

L’œuvre ainsi réalisée sera projetée si possible dans une vraie salle de cinéma ou sur DVD pour faire comprendre à la classe le cycle complet d'un film, de sa conception à sa diffusion. Cela clôturera de façon concrète le travail effectué. Voir quelques exemples de réalisations

Tarif d'intervention :

Devis selon projet + un forfait de 150 euros pour le montage vidéo (pré-production & post-production)
Possibilité de vendre des DVDs du film réalisé auprès des familles qui le souhaitent.

Cf : Fiche pédagogique sur les ateliers court-métrage.